Seul je ne peux pas, mais ensemble nous pouvons

mars 25, 2024
« Après nous être isolés dans notre dépendance active, nous découvrons une Fraternité de personnes liées par une même volonté… Notre foi, notre force et notre espoir nous viennent de gens qui partagent leur rétablissement… »

Texte de base, p. 121

N’admets aucune faiblesse, camoufle toutes tes déficiences, nie tous tes échecs, débrouille-toi seul : tel était le credo de beaucoup d’entre nous. Malgré toutes les preuves du contraire, nous ne voulions pas admettre que nous étions impuissants devant notre dépendance et que nous avions perdu la maîtrise de notre vie. Beaucoup d’entre nous ne capituleraient pas sans l’assurance que ça en vaut la peine. Beaucoup d’entre nous n’ont fait leur Première Étape qu’après avoir eu la preuve que des dépendants peuvent se rétablir dans Narcotiques Anonymes. Dans N.A., nous rencontrons d’autres personnes qui se sont trouvés dans la même situation que nous, avec les mêmes besoins que nous, et qui ont découvert des outils qui marchent pour eux. Ces dépendants sont prêts à partager ces outils avec nous et à nous donner le soutien émotionnel dont nous avons besoin tandis que nous apprenons à les utiliser. Les dépendants en rétablissement savent à quel point l’aide des autres est importante parce qu’ils ont eux-mêmes reçu une telle aide. Quand nous devenons membres de Narcotiques Anonymes, nous nous joignons à une Fraternité de dépendants comme nous, à un groupe de personnes qui savent que nous nous entraidons à nous rétablir.

Juste pour aujourd’hui, je me lierai à d’autres dans le rétablissement. Je trouverai, dans la Fraternité de Narcotiques Anonymes, l’expérience, la force et l’espoir dont j’ai besoin.