Rendre de leur gentillesse à nos parrains (marraines)

janvier 9, 2024
« Une des premières relations avec les autres est souvent la relation avec notre parrain. »

Texte de base, p. 71

Nos parrains (marraines) peuvent être une importante source de sagesse, de paroles affectueuses, d’information sur le rétablissement. Ils en ont tellement fait pour nous. Depuis les appels téléphoniques en pleine nuit jusqu’aux heures passées à écouter nos écrits de rétablissement, ils ont cru en nous et ont investi le temps nécessaire pour le prouver. Avec amour et fermeté, ils nous ont montré comment être honnêtes. Leur compassion sans limites dans les périodes troubles nous a donné la force d’avancer. Leur façon de nous aider nous a encouragés à chercher les réponses en nous-mêmes ; ainsi, nous avons grandi et nous sommes devenus responsables et confiants. Bien que notre parrain (marraine) ait donné si généreusement et n’ait jamais rien demandé en retour, il y a certaines choses que nous pouvons faire pour lui montrer notre reconnaissance. Traitons-le avec respect. Ce ne sont pas des poubelles destinées à recevoir tous nos déchets. Ils ont leurs épreuves, tout comme nous, et ont parfois besoin de notre soutien. Ils sont humains, ont des sentiments et apprécient que nous nous soucions d’eux. Peut-être aimeraient-ils recevoir une carte postale ou un appel téléphonique exprimant notre amour. Tout ce que nous ferons pour exprimer notre reconnaissance à notre parrain (marraine) valorisera notre rétablissement personnel, sans parler du plaisir que nous leur procurerons.

Juste pour aujourd’hui, mon parrain (marraine) a pris soin de moi quand je ne pouvais pas le faire moi-même. Aujourd’hui, je ferai quelque chose de gentil pour lui.