Notre propre rétablissement

mars 10, 2024
« Les étapes sont notre solution. Elles sont notre fi trousse de survie. Elles sont notre défense contre la dépendance qui est une maladie mortelle. Nos étapes sont les principes qui rendent notre rétablissement possible. »

Texte de base, pp. 25-26

Il y a un tas de choses à apprécier dans Narcotiques Anonymes. Les réunions, entre autres, sont fantastiques. Nous y voyons nos amis, nous y entendons des récits édifiants, nous partageons nos expériences pratiques avec les autres et peut-être y rencontrons-nous même notre parrain (marraine). Les sorties, les danses et les congrès sont tous de merveilleux divertissements en compagnie d’autres dépendants en rétablissement ; mais le cœur de notre programme de rétablissement repose sur les Douze Étapes. En fait, c’est ça le programme ! On nous a expliqué que nous ne resterions pas abstinents simplement par osmose ; en d’autres termes, nous ne pouvons pas nous contenter d’assister à des réunions, peu importe le nombre, et nous attendre à ce que le rétablissement nous entre par les pores de la peau. Comme le dit une autre formule, le rétablissement se fait de l’intérieur. Et les outils dont nous nous servons pour accomplir ce « travail intérieur II sont les Douze Étapes. C’est une chose d’entendre continuellement parler d’acceptation ; mais appliquer la Première Étape à nous-mêmes, c’est quelque chose de très différent. Entendre quelqu’un raconter les amendes honorables qu’il a faites peut-être inspirant, mais rien ne nous délivrera du remords comme de mettre nous-mêmes la Neuvième Étape en pratique. On pourrait dire la même chose de chacune des Douze Étapes. Il y a beaucoup de choses à apprécier dans Narcotiques Anonymes, mais pour profiter au maximum de notre rétablissement, il nous faut pratiquer nous-mêmes les Douze Étapes.

Juste pour aujourd’hui, je veux tout ce que mon programme personnel a à offrir. Je travaillerai les étapes pour moi-même.