L’impuissance et les responsabilités

février 20, 2024
« Par notre incapacité à assumer nos responsabilités, nous arrivions en fait à créer nos propres problèmes. »

Texte de base, p. 17

Lorsque nous refusons d’assumer la responsabilité de notre vie, nous renonçons à tout notre pouvoir personnel. Il nous faut nous rappeler que nous sommes impuissants face à notre dépendance, pas face à notre conduite personnelle. Pour éviter de prendre des décisions ou pour rester attachés à certaines choses qui ne nous étaient plus nécessaires, plusieurs d’entre nous ont invoqué à tort la notion d’impuissance. Nous nous disions impuissants face à nos actes. Nous blâmions les autres pour la situation où nous nous trouvions, plutôt que de poser des gestes positifs pour modifier cette situation. Si nous continuons d’éviter les responsabilités en prétextant que nous sommes « impuissants », nous nous préparons le même genre de désespoir et de misère que nous connaissions durant notre dépendance active. Le danger de passer nos années de rétablissement en nous prenant pour des victimes est très réel. Au lieu de vivre notre vie par défaut, nous pouvons apprendre à faire des choix responsables et à prendre des risques. Il se peut que nous commettions des erreurs, mais nous apprendrons de ces erreurs. Si nous sommes plus conscients de nous-mêmes et si nous sommes davantage prêts à accepter nos responsabilités, nous serons libres de changer, de faire des choix et de grandir.

Juste pour aujourd’hui, mes émotions, mes actions et mes choix m’appartiennent. Je vais en assumer la responsabilité.