Le sens de l’humour

juin 19, 2024
« Nous nous apercevons qu’en perdant notre égocentrisme, nous sommes capables de comprendre ce que signifient le bonheur, la joie et la liberté. »

Texte de base, pp. 132-33

Le nouveau est souvent surpris d’entendre rire dans nos réunions. En tant que groupe, nous apprécions l’effet curatif d’un rire sain. Même lorsque nous sommes profondément troublés, la joie qui souvent remplit nos salles de réunion nous permet, pour un moment, de nous amuser dans notre rétablissement. À travers l’humour, nous pouvons être temporairement libérés de notre égocentrisme. La vie telle qu’elle est n’a souvent rien de bien drôle. Mais si nous pouvons rire de nous-mêmes, les choses qui nous accablent peuvent devenir supportables. Combien de fois nous sommes-nous laissé déranger par des incidents qui, pris avec une pointe d’humour, ne sont pas si intolérables que ça ? Quand nous commençons à nous sentir contrariés par des gens et des événements, voir la part d’humour dans la situation peut replacer les choses dans une perspective plus lumineuse. La capacité de trouver le côté drôle d’une situation difficile est un don à développer.

Juste pour aujourd’hui, je chercherai l’humour dans l’adversité. Quand je ferai des erreurs, je trouverai un moyen de rire du ridicule de mes imperfections.