La conscience de groupe

juin 28, 2024
« Aider les autres est seulement le début du travail de service. »

Texte de base, p. 73

Le travail de service fait appel au dévouement désintéressé pour transmettre le message au dépendant qui souffre encore. Mais, notre attitude dans le service ne doit pas s’arrêter là. Le service demande également que nous nous regardions nous-mêmes et que nous examinions nos motifs. Nos efforts de service nous rendent très visibles, dans la Fraternité. Dans N.A., il est facile de prendre « trop de place ». Notre attitude contrôlable peut facilement éloigner le nouveau. La conscience de groupe est l’un des principes les plus importants dans le service. Il est vital de se rappeler que c’est la conscience de groupe qui compte, pas seulement nos convictions et nos désirs personnels. Nous prêtons nos pensées et nos croyances au développement d’une conscience de groupe. Ensuite, quand cette conscience se manifeste, nous acceptons qu’elle nous guide. La clé, c’est de travailler avec les autres, pas contre eux. Si nous gardons en tête que nous travaillons ensemble à développer une conscience collective, nous verrons que tous les camps ont autant de mérite. Lorsque toutes les discussions sont finies, tous les camps se réuniront pour transmettre un même message. Il est souvent tentant de penser que nous savons ce qui est le mieux pour le groupe. Si nous nous rappelons qu’il n’est pas important que les choses aillent à notre guise, le service sera plus facilement le véhicule qu’il devrait être, c’est-à-dire une façon de transmettre le message au dépendant qui souffre encore.

Juste pour aujourd’hui, je participerai au développement d’une conscience de groupe. Je me rappellerai que le monde ne prendra pas fin simplement parce que ça ne fonctionne pas à ma manière. Je penserai à notre but primordial dans tous mes efforts de service. Je tendrai la main au nouveau.