« Écœuré »

juin 2, 2024
« Nous cherchions un moyen facile de nous en sortir… Lorsque nous cherchions de l’aide, c’était seulement dans le but de supprimer la souffrance. »

Texte de base, p. 5

Quelque chose ne va pas. À vrai dire, cela fait longtemps qu’il y a quelque chose qui cloche, qui nous fait souffrir et nous complique la vie. Sauf qu’il nous semble toujours plus facile de continuer à endurer la torture de nos déficiences plutôt que de nous soumettre au bouleversement total que provoquerait le changement de notre manière de vivre. Nous rêvons d’être libérés de la douleur, mais nous sommes rarement prêts à faire ce qu’il faut pour éliminer la source de cette douleur dans notre vie. La plupart d’entre nous n’ont pas commencé à chercher à se rétablir de la dépendance avant « d’être écœurés d’être écœurés ! » Il en est de même de ces vieux défauts de caractère que nous traînons depuis toujours dans notre vie. C’est seulement lorsque nous ne pouvons plus endurer nos déficiences un moment de plus, c’est seulement lorsque la douleur du changement ne peut pas être plus grande que celle que nous ressentons aujourd’hui, que plusieurs d’entre nous sommes prêts à essayer quelque chose de différent. Heureusement, les étapes sont toujours là, peu importe de quoi nous sommes « écœurés li, L’ironie veut que, dès que nous prenons la décision d’entamer le processus des Douze Étapes, nous réalisions que nos craintes du changement étaient sans fondement. Les étapes proposent un programme de changement en douceur, une étape à la fois. Aucune étape n’est si effrayante en elle-même qu’elle ne puisse être franchie. Au fur et à mesure que nous appliquons les étapes à notre vie, nous ressentons un changement qui nous libère.

Juste pour aujourd’hui, peu importe ce qui m’empêche de vivre une vie pleine et heureuse, je sais que le programme peut m’aider à changer, une étape à la fois. Je n’ai rien à craindre des Douze Étapes.