Des réserves

février 19, 2024
« La rechute n’est jamais un accident. Elle indique que nous avons encore des réserves au sujet de notre programme. »

Texte de base, p. 97

Une réserve, c’est quelque chose qu’on met de côté en prévision d’un usage ultérieur. Dans notre cas, une réserve, c’est la prévision que, si telle ou telle chose se produit, nous ferons sûrement une rechute. Quel événement prévoyons-nous être trop douloureux à supporter ? Peut-être pensons-nous, si notre conjoint ou amoureux nous quitte, que nous serons obligés de nous « geler ». Si nous perdons notre emploi, nous allons sûrement consommer, croyons-nous. Ou peut-être est-ce la mort d’un être cher que nous prévoyons être insoutenable. De toute manière, les réserves que nous entretenons nous donneront la permission de consommer lorsqu’elles se réaliseront… ce qui dans bien des cas ne manque pas de se produire. Au lieu de nous préparer à la rechute, nous pouvons nous préparer au succès en examinant nos attentes et en les modifiant là où c’est possible. La plupart d’entre nous portent en eux un catalogue de malheurs anticipés qui sont intimement reliés à nos peurs. Nous pouvons apprendre à survivre à la souffrance en regardant comment les autres membres vivent des malheurs semblables. Nous pouvons appliquer leur exemple à nos propres prévisions. Au lieu de nous dire qu’il va nous falloir nous « geler • si telle chose se produit, nous pouvons calmement réaffirmer que nous aussi pouvons demeurer abstinents, peu importe ce que la vie nous apportera aujourd’hui…

Juste pour aujourd’hui, je vais vérifier si j’ai des réserves qui risquent de mettre mon rétablissement en danger et je vais les partager avec un autre dépendant.